APOLLODORE

Persée, Andromède, Phinée, Polydectès

Ugo Bratelli, 2001

Livre II, 4, 3

II, 4, 3. Persée mit la tête de la Gorgone dans le sac et prit la route du retour ; les autres Gorgones s'éveillèrent et le poursuivirent, mais elles ne réussirent pas à le voir, grâce à l'action magique du casque qui le rendait invisible. Persée arriva en Éthiopie, où régnait Céphée, et il découvrit qu'Andromède, la fille du roi, avait été exposée pour devenir la proie d'un monstre marin. Car Cassiopée, l'épouse de Céphée, avait osé défier les Néréides dans un concours de beauté, en se vantant d'être plus belle qu'elles toutes. Les Néréides s'étaient offensées, et Poséidon se mit en colère : il envoya une inondation pour dévaster tout le territoire, et aussi un monstre marin. Ammon avait alors donné sa réponse : la seule façon de faire cesser ce fléau était de livrer Andromède, la fille de Cassiopée, en pâture au monstre. Céphée, sous la pression de ses sujets Éthiopiens, obéit : il enchaîna la jeune fille à un rocher. Quand Persée l'aperçut, il tomba immédiatement amoureux d'elle, et il promit à Céphée de tuer le monstre et de sauver Andromède, à condition de l'avoir pour épouse. L'accord fut scellé par un serment. Persée attaqua le monstre marin d'en haut, le tua et libéra la jeune fille. Mais Phinée, le frère de Céphée, à qui Andromède avait été promise, fomenta un complot contre Persée. Ayant découvert le piège, le héros brandit la tête de la Gorgone devant Phinée et ses complices, et, aussitôt, tous furent pétrifiés. Revenu à Sériphos, il vit que sa mère s'était réfugiée sur les autels, avec Dyctis, pour échapper à la violence de Polydectès. Aussitôt le héros se rendit auprès du roi ; il entra dans son palais, où Polydectès avait invité tous ses amis ; il sortit la tête de la Gorgone, il la fit voir et, immédiatement, à cette apparition, tous se changèrent en pierre, dans l'attitude même qu'ils avaient à ce moment-là. Persée donna le trône de Sériphos à Dyctis ; puis il confia les sandales ailées, le sac et le casque à Hermès, et la tête de la Gorgone à Athéna. Hermès rendit ces objets aux Nymphes, alors qu'Athéna fixa la tête de la Gorgone au centre de son bouclier. Il y en a certains qui disent que ce fut Athéna qui décapita Méduse, car la Gorgone avait osé rivaliser de beauté avec la déesse.