Précédent // Suivant

Palaiphatos

Histoires incroyables

Traduction Ugo Bratelli (2002)

XXVI. Glaucos de Minos

Cette légende aussi est parfaitement ridicule : que Glaucos meure dans une jarre de miel et que Minos place dans sa tombe, près de son cadavre, le fils de Coéranos, l'Argien Polyidos ; ce dernier, voyant qu'un serpent disposait une herbe sur un autre serpent et le ressuscitait, fit la même chose avec Glaucos qui revint à la vie.

Il n'est pas possible à un homme, une fois mort, de ressusciter, pas plus pour un serpent que pour tout être vivant. Il a dû arriver quelque chose comme ça :

Glaucos, ayant absorbé du miel, eut terriblement mal au ventre et, à cause d'un excès de bile, perdit connaissance. Plusieurs médecins se pressèrent à son chevet, dans l'intention d'amasser beaucoup d'argent, et en particulier Polyidos. Lorsqu'il arriva, Glaucos avait déjà perdu conscience ; il connaissait une herbe curative, que lui avait fait signalée un médecin nommé Serpent. Il se servit de cette herbe et guérit Glaucos. Les gens disaient donc  : "Polyidos a ressuscité Glaucos, mort à cause du miel, grâce à une herbe que lui a fait connaître Serpent."

C'est de cette histoire que les mythographes ont forgé le mythe.